Vous êtes ici : L'Europe en mutation   >   Faculté internationale de droit comparé   >   Présentation

Présentation

Présentation de la Faculté internationale de droit comparé


La Faculté internationale de droit comparé
créée en 1961 sous l'égide de l'Association internationale de droit comparé auprès de la faculté de droit de l'université de Strasbourg, est la plus ancienne institution européenne d'enseignement universitaire du droit comparé et des grands systèmes juridiques contemporains.

Depuis sa fondation, et bien avant la globalisation internationale des échanges, la Faculté internationale de droit comparé a été animée par une forte conviction : la formation d'un juriste national ne pourrait prétendre être complète sans une connaissance des droits étrangers et de leurs particularismes. Au moment où les échanges marchands et financiers connaissent, dans le monde, une croissance spectaculaire qui aboutit sinon à effacer, du moins à relativiser peu à peu les frontières, le juriste peut encore moins se contenter de demeurer dans son seul cadre national. Celui-ci connaît, lui aussi d'ailleurs, des influences externes puissantes, soit par le biais des normes européennes (Conseil de l'Europe, Union européenne), soit par le recours à des institutions ou à des solutions empruntées d'autres droits que le droit national, qui montrent la perméabilité des ordres juridiques nationaux, et qui attestent de l'influence que peuvent exercer certains systèmes sur d’autres. Le droit comparé est ainsi devenu, depuis la fondation de la Faculté internationale de droit comparé, un outil consacré des politiques législatives nationales, comme on a pu l'observer tout spécialement dans les pays d'Europe centrale et orientale, et au-delà, après 1989.

Les enseignements de la Faculté internationale de droit comparé – délivrés en français et en anglais - sont réalisés, depuis l'origine, par des équipes plurinationales de professeurs, provenant des universités des différents grands systèmes de droit. Ils s'adressent à des étudiants qui possèdent déjà une culture juridique de base, et qui se trouvent en fin de 2e cycle (Licence ou Master) ou en 3e cycle (postgraduates, doctorants).

La Faculté tient habituellement chaque année une session de printemps à Strasbourg, d'une durée de trois semaines, qui comprend généralement un 1er et un 2e cycle et parfois un 3e cycle. Une session d'été est, autant que possible, organisée auprès d'une université étrangère qui accepte d'accueillir, pendant trois semaines, les cycles qui peuvent y être organisés.

Les enseignements du premier cycle, cycle d'initiation, ont pour objet de familiariser les étudiants avec la diversité des principaux systèmes juridiques du monde ainsi qu'à la problématique et aux difficultés de la comparaison entre ordres juridiques procédant de systèmes de droit différents.

Les enseignements du deuxième cycle ont pour objet d'étudier en parallèle plusieurs thèmes de droit public comme de droit privé (pour autant que cette opposition ait une pertinence universelle !) à travers la comparaison entre différents ordres et familles de droit. Il s'agit de montrer le droit comparé en action, par l'utilisation de la méthode comparative ciblée sur plusieurs thèmes.

Le troisième cycle, qui n'est pas organisé chaque année, s'attache à travailler un seul sujet, à travers des angles de vues thématiques et à travers le prisme des différents ordres, familles et systèmes juridiques. Les étudiants collectent dans leurs droits nationaux des informations et des matériaux documentaires sur le sujet retenu et les confrontent, avec l’aide et l’encadrement des professeurs, dans des séminaires où l’accent est mis sur une participation interactive et collective, plus que sur un enseignement magistral et unilatéral. Les derniers thèmes retenus ont par exemple été : la Convention de Vienne sur la vente internationale (1999), l'indépendance et l'impartialité du juge en droit comparé (2002), la responsabilité médicale en droit comparé (2005), la propriété mobilière en droit comparé (2007), Internet et les droits fondamentaux, aspects de droit comparé (2013).

Depuis sa fondation, la Faculté internationale a accueilli quelque 5 000 étudiants de tous les pays d'Europe et d'un certain nombre de pays extra-européens (États-Unis, Canada, Colombie, Mexique, Brésil, Chine, Japon, Iran, Algérie, Maroc, Tunisie, Côte d’Ivoire, etc.). Elle constitue un centre unique d'expérience et d'expertise dans le domaine de l'enseignement du droit comparé, reconnu par les diverses subventions publiques qu'elle reçoit.

 

Une Association des anciens étudiants de la Faculté internationale de droit comparé rassemble les générations d'étudiants qui s'y sont succédés et apporte son concours aux diverses manifestations scientifiques et amicales.

Le blog des comparatistes

 

Les doyens de la Faculté internationale de droit comparé

 

Doyen depuis 1999

Vlad Constantinesco
professeur à l'université de Strasbourg

Monsieur le professeur Vlad Constantinesco, doyen de la Faculté internationale de droit comparé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Doyen de 1981 à 1999

Alfred Rieg
Professeur à l'université Robert-Schuman de Strasbourg

 

Doyens de 1961 à 1981

René Rodière
Professeur à la faculté de droit de Paris
Président du Centre français de droit comparé

 

Felipe de Sola Cañizares
Secrétaire général perpétuel de l'Académie internationale de droit comparé
Directeur de l'Institut de droit comparé de Barcelone

 

René David
Professeur à la faculté de droit de Paris

 

Inscription à la Faculté internationale de droit comparé et renseignements pratiques


Conditions d'inscription

Peuvent s'inscrire au cours de premier cycle, les étudiants titulaires d'un diplôme d'études juridiques ou se trouvant au moins en dernière année d'études juridiques.

Seuls peuvent s'inscrire au deuxième cycle, les étudiants ayant validé le premier cycle.

En ce qui concerne le troisième cycle, seuls peuvent s'inscrire les candidats ayant validé les deux premiers cycles.

Des diplômes sont délivrés aux étudiants ayant passé les examens avec succès (moyenne exigée : 12/20).

 

Droits d'inscription

Les droits d’inscription s'élèvent à 250 euros.

Téléchargez le bulletin d'inscription (205 Ko)

 

Hébergement

Voici quelque suggestions d'hébergements pour les participants à une session de la faculté internationale ayant lieu à Strasbourg :

Amitel
dont le gîte de la Presqu'île

Cap Europe

Centre européen de la jeunesse de Strasbourg

 

Les participants souhaitant être hébergés en cités universitaires ou au Collège doctoral européen devront en faire part au secrétariat de la faculté qui se chargera de faire les réservations.