Vous êtes ici : L'Europe en mutation   >   La fédération de recherche   >   L'éditorial   >   Archives des éditoriaux   >   Premier éditorial

Premier éditorial

 

Un premier éditorial est toujours un moment privilégié, car s'il annonce le début d'une aventure collective celle-ci, pourtant, s'est forcément engagée plus avant, au moment où la volonté de créer la Fédération de recherche s'est faite certaine. Née le 1er janvier 2009 de la réunion des huit unités de recherche qui la composent, la Fédération de recherche L'Europe en mutation réunit 160 enseignants-chercheurs et poursuit ses investigations autour de deux axes majeurs que sont, d'une part, « le monde de l'entreprise, la finance » et, d'autre part, les « droits fondamentaux, identités et frontières ».

La mise en place du site internet de notre structure s'accompagne d'une promesse d'échanges réguliers, notamment par la mise en ligne suivie d'éditoriaux, qui sera la marque d'une étape nouvelle de franchie. En effet, outre les manifestations scientifiques et autres travaux qui seront réalisés au sein de la Fédération de recherche, L'éditorial va remplir trois fonctions essentielles :

  • d'abord, il participera de la visibilité de la Fédération de recherche ;
  • ensuite, il assurera le partage des connaissances au sein de celle-ci ;
  • enfin, il sera un moyen d'ouverture de nos recherches vers l'extérieur et à ce titre L'éditorial constituera aussi un outil de communication.

L'éditorial, sous ces trois angles de vue, ne s'adresse pas seulement aux chercheurs professionnels. Il a vocation à intéresser toutes celles et tous ceux qui savent faire preuve de curiosité tant à l'égard des progrès que des échecs de la science. Charles Péguy disait qu'un juge habitué était un juge mort pour la justice. Cette idée est vraie en tout : l'habitude tue. La régularité des échanges scientifiques est un gage de mouvement et de continuité. Elle sera aussi, pour les enseignants-chercheurs et les chercheurs de la Fédération, un challenge à relever et, par les thématiques qui se succéderont dans ces pages, un outil qui pourra conduire à de nouvelles relations, de nouvelles suggestions, de nouveaux travaux qui, par étapes successives, viendront utilement compléter et accompagner ceux réalisés dans la perspective d'union qui a présidé à la création de la Fédération de recherche. L'éditorial sera ainsi un lieu d'échange entre les unités de recherche de la Fédération. Il facilitera également l'ouverture vers les autres unités de recherche de l'Université de Strasbourg réunifiée, puisque les thèmes abordés et le mode d'écriture favoriseront l'accès aux thématiques de recherche des membres de la Fédération pour tous les collègues des autres disciplines.

L'éditorial sera donc un lieu ouvert, qui permettra aux membres de la Fédération de recherche de publier ce qu'ils souhaiteront y faire paraître. De sorte que naissant de la motivation de chacun et participant de la volonté d'instaurer un dialogue entre tous, des échanges intellectuels fructueux pourront en résulter et ouvrir la voie à d'autres interrogations et, par suite, à d'autres réflexions. De ce bouillonnement d'idées sortira un peu de ce qui a, de façon comparable, donné naissance à la Fédération de recherche portée par l'Université de Strasbourg et le CNRS. L'action engagée contribuera à façonner une image nouvelle, plus collective, d'une recherche dans des domaines dans lesquels elle est habituellement menée de manière plus individuelle.

L'éditorial constituera enfin et aussi un outil instructif et pédagogique. Des enseignants-chercheurs aux doctorants, tous pourront contribuer, d'une façon originale et dans un format plus souple que celui des travaux académiques classiques, à l'effort de publication de la Fédération, sans d'ailleurs exclure que plusieurs éditoriaux sur une même thématique puissent un jour conduire à des travaux plus denses et approfondis.

Les objectifs ainsi annoncés se doivent, pour finir, d'être accompagné d'un vœu. Le voici : que L'éditorial remporte le succès qu'il mérite et remplisse les espoirs placés en lui. Qu'à l'enthousiasme de ses initiateurs réponde celui des lecteurs !

 

Yves Strickler

Professeur
Directeur de la fédération de recherche L'Europe en mutation